· 

Grande Traversée de l'Ardèche VTT ► 315..... km de bonheur !

Le topoguide

Un topo guide sur l’Ardèche à VTT est également disponible aux Éditions Glénat. Vous pouvez le commander en ligne sur leur site.

 www.velo.glenatlivres.com


GTA :Grande Traversée de l'Ardèche en VTT réalisé par moi même en septembre

 

 

La Grande Traversée de l'Ardèche (GTA) en vtt en 6 jours au départ du gîte de la chanal a Villevocance jusqu'a Rochemaure au total 357 km pour un dénivelé de 7157 m 

ça y est c'est fait nous sommes partis trois amis du club des Ardriders pour effectuer la GTArdèche  très beau parcours bien balisé et des paysages splendides ,des gîtes avec leurs repas copieux et accueil chaleureux que demander de plus....! a si le soleil a été avec nous sur toute nos étapes ...!

Un beau périple et sans embuches. 

Sans être chauvin, l'Ardèche est belle et vaut la peine d'être traversée en VTT ou a pied et peu également ce faire a cheval au moins jusqu'au VANS (225 km ça c'est pour l'année prochaine.....🐎)

attention quand même entrainer vous c'est pas de tout repos....!!!! moi même j'y ai laissé trois kilos....! (pour + info,photos contacter moi www.gitedelachanal07.fr )

+ de photos  : https://photos.app.goo.gl/rr4T2cnMF1lya2Ou2  

ou en résumé  sur  video facebook

 

 1ere étape Villevocance (gîte de la chanal) / St agrève distance 60km pour 1500m de dénivelé  (gîte auberge l'oustau a devesset) ou hotel a st Agrève....

2 ieme étape St'agrève / St eulalie distance 40 km D:1070m (gîte de villevieille a st eulalie)

3 ieme étape St eulalie / Astet distance 55 km D:1287m (gîte du mas du pas de l'ane a Astet)

4 ieme étape Astet / Monselgues distance 42 km D:950m (gîte de la bombine a montselgues )

5 ieme étape Montselgues Vallon pont d'arc distance 75 km D:1150m (les gîtes de Pierre BENET (06 25 50 29 97)

6 ieme étape Vallon /Bourg st andéol puis Rochemaure distance 85 km D:1200m

 

Possibilitée de partir  et stationner votre véhicule chez nous pour la semaine..(gratuit et sécurisé ) ou bien allez vous chercher a la fin de votre séjour (tarif  50€ /personne /4 pers maxi ,étudie toute proposition ) 

 

 

 

 

Attention  la meilleure  période  pour  cette traversée  ce situe entre  Juin et  mi octobre ,car  avril,mai...il reste  de la neige et les sentiers sont impraticables...!!


Témoignages de nos clients


Un accueil parfait par des passionnés du VTT !

Bien arrivés jusqu’à la fin de la GTA sous un soleil magnifique malgré un peu trop de neige sur les hauteurs du Mézec. Je confirme que 5 jours faire l’ensemble était un peu court (70 à 100 km par jours ça pique un peu les jambes !) et qu’un VTT tout suspendu aurait changé la vie...

Merci encore pour l’accueil !


Très grand succès pour la GTArdèche 315 km de vtt ou (autre)

Breton,Parisien,Niçois voila la composition du dernier groupe de copain qui ce sont retrouvé chez nous au gîte pour une semaine de vtt en traversant du nord au sud notre département

*********************************************************************************************

VTT en Ardèche du 24 septembre au premier octobre.

-----------------------------------------------------------------------------

Rendez vous le samedi 24 en début d’après midi à la chambre d’hôtes la bastide des pêchers à Les Assions près de Vans. On retrouve Franck et Karl venus de Paris. On laisse une voiture chez les propriétaires du gîte qui a l’air très prometteur… puis on entame la route pour retrouver François au lieu du départ de notre périple La Chanal07 à Villevocance à une dizaine de kilomètres d’Annonay.

On retrouve François, et également Corinne et Laurent nos charmants hôtes ! A table nous découvrons la spécialité locale les caillettes, sorte de boulettes de viande et blettes/choux mélangés. C’était très bon et nous décrouvrons aussi que Laurent est un VéTiste invétéré qui connaît tous les chemins de son pays. Il propose de nous servir de guide le lendemain , dimanche.

Après une bonne nuit et un copieux petit déjeuner nous partons directement du gîte sur les chemins vers St. Symphorien de Mahun ou se trouve notre chambre d’hôtes La Chastanha. Grâce à Laurent on a qu’a se laisser rouler, point besoin de chercher notre route. On traverse différents hameaux avec des jolies maisons anciennes toutes bien restaurées et nous admirons les beaux jardins potagers. Il fait très beau, mais vers midi les nuages se pointent et nous décidons de ne pas trop s’attarder au picnic. Laurent proposait de faire un sommet célèbre le Chirat blanc, mais l’orage pointe… Au pied du Chirat nous nous disons au revoir, on est à 10 min du gîte, Laurent lui a encore une longue route pour retourner chez lui. Une belle descente à travers la forêt, les premières gouttes et … le panneau du gîte…. Sauvés juste avant un gros orage, on pense à Laurent ! Le gîte est très joli, une maison de maître avec une belle décoration un peu design. Le soir nous dînons avec les hôtes et six randonneurs au menu…. La spécialité du coin, eh bien on connaît ! (35km, 1100m dénivelée)

Le lendemain lundi nous partons pour un petit hameau qui s’appelle Mars ou il y a un château « le domaine de Maleval » on est curieux.. Journée nuageuse et froide. Franck veut absolument monter au Chirat, on retourne donc à son pied et à part lui, on monte tous à pied admirer la jolie vue et les habitations préhistoriques. Après une longue montée dans la forêt (à pied pour ma part !) on trouve une belle colline herbeuse pour piqueniquer, le soleil se pointe timidement. Je suis fatigué et j’ai froid, avec Brett on décide de finir la journée par la route en passant par St. Agrève. C’est globalement déscendant, on y est en un temps record. D’abord un chocolat chaud puis une petite visite au magasin de sport du bourg pour acheter un bonnet, des jambières bien chaudes et une paire de poignées pour François qui perdait un des siens. Les trois garçons passaient par les hauteurs pour retrouver la route juste avant le village de Mars. Avec Brett on arrive vers 16h au domaine, une belle grande bâtisse ancienne sur un grand terrain avec des yourtes. Un géant aux cheveux noirs longs nous ouvre, un peu surpris au départ on découvre vite sa gentillesse. Il nous amène à nos chambres très comfortables à travers une grande pièce plein d’instruments de musique (le fils est batteur) Le soir on dîne en famille, un repas super chaleureux comme si on était chez des amis et une très bonne cuisine (adresse à recommander !!). (42km, 806m de dénivelée).

On repart le lendemain après un dernier petit café offert par le monsieur du gîte, le domaine se trouve sur le tracé de l’Ardèche , on est toute de suite sur des chemins. En route pour la Vacheresse, un hameau juste après les Estables. Belle journée, le paysage s’ouvre un peu, on reste globalement sur les hauteurs avec des belles vues. Après un très copieux picnic de nos hôtes, contenant des gâteaux maisons, des caillettes froides, un plateau de fromages incroyable, du jambon etc, etc on monte sur les hauteurs vers le Mont Mezenc. Le chemin entrecroise la route très souvent, Brett et moi décidons de prendre option route. On attend les vaillants copains au pied du mont Mezenc, ils décident de le monter à pied. Nous on descend directement sur Les Estables, on rêve d’une petite terasse au village, mais le bourg est désert, on descend donc comme des fusés par la route 5 km plus loin et 300m plus bas pour retrouver notre gîte La Bartette. Le gîte en soi n’est pas très typique, mais la propriétaire a aménagé son salon et chambres de manière confortable et nous a servi une bière pression à l’arrivée. Repas bon, mais rien à voir avec l’accueil la veille. (35km, 860m dénivelée)

28/9 de loin la plus belle journée du parcours. Après une longue montée (600m) par une petite route nous arrivons au col de la croix de bouttières, avec une vue à couper le souffle sur des montagnes environnantes des sortes de dômes isolées. Ensuite un très beau chemin sur les crêtes à travers un chemin herbeux, magnifique !! On est attendu au gîte le Rousset du Lac à Saint Cirgues la montagne. Mais d’abord nous passons au pied du Gerbier de Jonc. Pour certains, pause sur la terasse du café, pour les plus courageux ascension à pied du mont. A part Franck on decide de rentrer par des petites routes, car il commence à faire tard . Une vieille dame nous indique la route à travers la forêt. On a du chercher un peu, mais avons enfin trouvé ce gîte très rustique d’un éleveur de chèvres. Chambres et sanitaires rustiques, mais très bonne table avec de la viande d’agneau succulante et des bonne bières Belges à l’apéro. Deux border collies adorables nous invitaient au jeu du bâton et étaient de bonne companie. (41 km , 950m de déniveléé)

Départ par la forêt, journée pas très jolie, beaucoup de forêt et de côtes caillouteuses. Après un café dans l’après midi Brett et moi décidons de finir par la route. On n’arrête pas de croiser un groupe de randonneurs qui finalement fait aussi vite à pied que nous à vélo !! Montée très jolie vers la Croix du Bauzon, à Borne, une petite station de ski vide après l’été et avant la première neige. J’ai eu beaucoup de mal à trouver un hébergement, ce n’était pas exactement sur notre chemin, mais le gérant a ouvert l’hôtel et restaurant pour nous. Cuisine très moyenne avec au menu …. Caillettes…. Le soir Franck toque sur la porte et nous annonce qu’il ne trouve pas ses clés de voiture….Les paysages en allant au col étaient très jolis par contre et juste avant Le Croix de Bauzon il y a une très bonne auberge à Borne, qui était exceptionnellement complet car il y avait un très grand groupe de randonneurs. (1020m de dénivelée, 39km, dur,dur)

Départ de la station dans un brouillard épais et froid. On emprunte des pistes de ski de fond, je pense qu »en temps normal c’est joli, mais là on n’a pas vu grand-chose. On est en route pour l’auberge l’Aure à Montselgues. On fait pas mal de fôret et après un picnic froid sur une place de village avec un petit bar pas trop accueillant je voudrais rentrer par la route, après avoir consulté la carte on voit que la route présente un grand détour, je suis donc le groupe et tant mieux, car le chemin est très joli à travers des landes , sur des crêtes et avec une fin sur les hauteurs avec une vue imprenable vers les montagnes à l’ouest. Arrivée au village avec une auberge très sympa (repas et boissons un peu cher) et avec une bonne table. (36 km, 720m dénivelée)

Dernier jour, il pleut fort, on s’équipe comme on peut et traçons par la route, il fait un brouillard si épais que j’ai du mal à voir mes copains juste devant moi ! Un froid de canard et une grosse saucée, on arrive dans un temps record au dernier gîte à Les Assions. Chambres très confortables, douche chaude picnic dans la salle du gîte… et le soir un super restau à Vans « le Grangousier ».

Le reste tu sais, car tu es venu nous sauver en apportant les clés que Franck avait laissées chez vous. Merci encore pour les 344 km que tu as fait un dimanche matin pour nous permettre de repartir récupérer nos voitures !!!


Salut Laurent, salut Corinne

Merci pour le parcours ci-joint;

Ma semaine s'est bien terminée: RIEN QUE DU BONHEUR sur cette GTA à partir de chez vous!

Pas de casse ou de chute à déplorer, juste un peu de fatigue le dernier jour...

Et aucune crevaison!

Pas de descentes extrêmes non plus, mais pas mal de cailloux après La Chavade, et globalement à partir du Bès sur toute la Haute Ardèche.

Quelques tronçons courts très caillouteux et imbuvables sont évitables par une route: la montée au Cros de Boutazon, quelques zones marécageuses avant le Cros de Boutazon (quand on est parallèle à la route, ...), peu avant La Peyre (le tracé propose l'escalade de la colline, jusqu'au relais TV: A OUBLIER; poussette raide, pénible et caillouteuse à souhait garantie!  Il vaut mieux suivre la route sur 2 km!!),  la montée au calvaire de St-Bonnet le Froid, la traversée du Bois de Paîolive,( pourtant avec des points de vue sublimes  sur le Chassezac, mais beaucoup trop de poussetteset de caillasses, et c'est très , très peu roulant......)

La poussette juste après MAZAN l'Abbaye, un peu longue et raide , n'est pas évitable.

Un petit problème de balisage peu avant le Bes à la descente: à partir du col du Pendu, la descente balisée officiellement est la pire de toutes: portage/poussettes garantis!

Il faut suivre celle qui se présente à main droite, balisée d'une balise orange barrée, discrète 'mauvaise direction'; ne pas aller tout droit. (problème confirmé par le patron du gîte du Bès, merci à lui de m'avoir indiqué le tuyau, je suis revenu vérifier les choses sur le terrain)

Quelques très rares 'pièges à cons' (marches hautes bien cachées dans les hautes herbes avant une descente brutale sur route,avant d'arriver aux Vans...) que j' indiquerai à Laurent sur la carte

Quelques descentes d'anthologie, mais ça, je laisse Laurent les découvrir... 

Depuis La Chanal le balisage en place est fiable; le parcours définitif diffère quelque peu de celui du guide "la traversée de l'Ardèche, de M Morverand  et E. Gayral", donc bien suivre les balises rouges en place; qques balises ne sont pas toujours placées judicieusement à certains carrefours, et dans la traversée des villages.

Attention en arrivant à DEVESSET, il y a de multiples balisages VTT rouges très proches de celui de la GTA, qui partent dans plusieurs directions: il faut monter au calvaire, dans le haut du village à main gauche, puis redescendre vers la base de loisirs du lac, puis suivre la berge et passer la digue du barrage; attention à la bifurcation juste après, en fonction de l'étape du jour choisie: Le Chambon sur Lignon, (dans ce cas, suivre 'Cheyne'),  ou St-Agrève

Après Les Vans, le balisage est moins évident ; à partir du col de la Cize, le parcours diffère complètement de celui du topo; par contre, le balisage en place fait descendre à Salavas par une piste forestière sans intérêt, qu'on peut remplacer par la descente sur le Gour d'Estelle, celle décrite dans le topo et balisée, à partir de la citerne DCFI des Bruyères, et qui vaut vraiment le coup! (monotraces et passages techniques!!)

A VALLON, il y a les gîtes Pierre BENET (06 25 50 29 97 ), en cours de réfection (c'est là que j'ai dormi), et pas mal d'hôtels pas trop chers; pas de souci d'hébergement!

APRèS VALLON PONT D'ARC: là, ça se corse un peu.

ça reste l'étape la moins intéressante de toute la traversée!

  >Je te conseille d'oublier  le parcours rive GAUCHE des gorges de l'Ardèche: peu ou pas de balisages fiables, beaucoup trop de cailloux, de chemins défoncés par les sangliers, ou les motards, et d'infernales et incessantes poussettes ou portages!!

(22 km parcourus en ......  4h d'une matinée!!), et pas mal de chemins qui se referment avec de la végétation griffante, et agressive!

L'idée ( la mienne) était de pouvoir accéder facilement aux belvédères de la route des gorges; bonne idée???

Car l'itinéraire nous la fait prendre un peu trop souvent à mon goût, et il y avait déjà en cette mi-avril un trafic de folie dessus! (motos, campings-cars, etc...)

La partie finale après MAZET est à oublier complètement: là, c'est carrément de la désescalade de rochers, le vélo sur l'épaule...  (ce que le topo n'indique pas... Mais ont-ils vraiment fait le parcours qu'ils décrivent dans sa totalité??)

  >> Donc on conseille à partir de VALLON le parcours officiel  rive droite des gorges, balisé intégralement (j'en ai eu la confirmation par un VTTiste qui l'avait fait), et tant pis pour les points de vue des gorges!

Et de ce fait, un hébergement à VALLON la veille  n'est pas judicieux, car oblige à un petit retour  en arrière le lendemain; (on conseille un hébergement à La Bastide de Virac, par exemple)

Le final St-Martin d'Ardèche >> Bourg St-Andéol est sympa, roulant (beaucoup de petites routes), bien balisé, mais n'est pas à sous-estimer, car ce n'est pas plat!!

Laurent : je renouvelle ma proposition de fonctionner avec nous, à partir de La Chanal  pour l'étape de dimanche jusqu'au Chambon/L par exemple,  ou les suivantes bien sûr, en fonction de ton emploi du temps et de tes dispos.

Ce sera avec plaisir; tout est réservé, un coup de fil suffira pour faire rajouter une place dans les différents hébergements!

A bientôt à vous 2!


Nous n'avons pas fait la variante après Vallon, vers La Bastide de Virac, pour aller voir le point de vue sur le début des Gorges et le Pt d'Arc, comme tu me l'avais suggéré: la dernière étape était longue, les  'guerriers' un  peu 'émoussés', et surtout,  le chemin très peu praticable au début,  était peu engageant!

On confirme: la rive GAUCHE  des gorges est à oublier définitivement!

Le côté rive droite est bien balisé d'un bout à l'autre, assez roulant sans trop  trop de cailloux, avec de bons moments.

La descente sur AIGUEZE est de toute beauté, et fait oublier 'l'autouroute à VTT' juste avant.

On confirme aussi que la fin, depuis ST-Martin d'Ardèche, est loin d'être de tout repos! (remontée de 250m de D+ à la sortie de St-Martin, avec poussettes par endroits pour remonter sur le plateau.) Elle réserve néanmoins de bons moments!


Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    les lyonnais (vendredi, 08 décembre 2017 19:09)

    Deux véttétistes lyonnais en vadrouille dans la premiere étape de la traversée de l'ardeche.
    un gîte comme on les aime ,si ça continue comme ça c'est parfait!
    UN Grand merci a vous deux